Tout droit arrivé d’Espagne, plus précisément de chez nos amis de SimRacingCoach, nous avons eu la chance de tester le volant, SRC-CUP. Mais il n’est pas arrivé seul ! En effet, pour le plus grand plaisir des SimRacers étant équipés avec des bases Thrustmaster, nous avons souhaité l’équiper de l’adaptateur Thrustmaster, toujours en provenance de chez SimRacingCoach, histoire de pouvoir le monter sur la base Ts-Pc Racer présentée il y a peu.

Après tout, pourquoi ne devrait-il y avoir que les SimRacers équipés d’OSW (Direct Drive) qui pourraient utiliser ce type de volant « custom » ?

 

L’adaptateur Thrustmaster

Ce dernier est une pièce réalisée en impression 3D. Simple, propre, elle reprend le pas de vis original de l’écosystème Thrustmaster.
Sa fixation se veut simple, autant sur un hub, comme c’est notre cas, que sur un volant de course standard. Avec un entraxe de 70mm et 6 vis qui viennent finir leur course dans 6 boulons Nylstop, le tout fourni d’origine, rien de plus simple à monter !

Une fois l’adaptateur fixé sur votre volant, il suffit de le présenter de la même manière que tout autre volant de la marque. Une fois centré sur l’axe, on revisse le boulon central et le tour est joué.

Seule différence avec un volant Thrustmaster ? Il n’y a pas de connectique permettant de gérer les boutons du volant…en tout cas, pas de connectiques au centre de la roue ! C’est pourquoi, et logiquement, le volant est équipé d’une fiche USB à connecter à son pc.

On insiste sur le terme PC car, en effet, et sauf erreur de notre part, même si les consoles sont également équipées de ports USB, ces dernières ne seront probablement pas capables de configurer les boutons correctement. Donc, renseignez-vous bien avant si vous souhaitez tenter l’aventure sur console !

Par contre, du côté PC, rien de plus simple. Une fois le volant branché en USB sur votre tour, c’est du plug and play. Rien à faire, il sera reconnu et vous pourrez donc profiter de toutes les fonctionnalités sans problème et instantanément.

L’écosystème Thrustmaster proposant des bases avec toujours le même système de fixation, vous pourrez donc utiliser cet adaptateur aussi bien sur un T300, T500, TX ou TS-PC Racer.

Attention néanmoins à la taille et au poids de la roue que vous viendrez connecter à la base. Autant le TS-PC Racer a les capacités de recevoir de grosses roues sans broncher, autant une plus petite base pourrait peut-être moins bien le supporter (baisse de puissance du volant, surchauffe, etc). Nous ne pouvons donc que vous conseiller de vous renseigner auprès de SimRacingCoach ou ailleurs en cas de doute.

Cet adapteur est donc un accessoire tout simple, vendu à 30€ htva et hors frais de port, mais qui ouvre de nouvelles possibilités aux joueurs équipés en Thrustmaster et qui ont envie de pouvoir de temps en temps changer de volant, et pourquoi pas, partir sur un SRC CUP comme présenté ici !

Le volant SRC-CUP

Ne vous fiez pas au « GT-CUP » inscrit au centre du volant…il s’agit bien du SRC-CUP. Teasing d’une prochaine présentation peut-être ? Nous n’en dirons pas plus pour l’instant ! 😀

Par contre, ce que l’on peut vous confirmer, c’est qu’on est sur une roue ronde de 32 cm.
L’ensemble du volant est en alcantara. Les coutures et surpiqûres sont de qualité, très bien finies et assez discrètes.

L’alcantara en lui-même est un peu plus brut, plus texturé, que sur d’autres modèles qu’on a déjà vu par le passé. Néanmoins très beau et de qualité toujours. Le grippe est très bon. Le tout aidé également par la forme générale du volant qui propose quelques dégagements au niveau des pouces.

Le hub quant à lui existe en deux versions. Une version normale comme celui-ci, et une version « pro » avec un superbe SLI Leo Bodnar. Néanmoins tournant en VR, pour notre part cela n’avait pas réellement d’intérêt de partir sur la version pro.

La face avant, comme la face arrière et les palettes sont en véritable carbone.
L’épaisseur du hub en lui est en impression 3D. le tout surmonté du logo SimRacingCoach.

Niveau configuration, on a 8 boutons poussoirs. Livrés d’origine avec différentes capsules interchangeables, noir, rouge ou jaune, de diamètres différents.
Les boutons sont de grande qualité. Une belle course, un beau bruit et une vraie sensation d’enfoncement, sans déclencher trop rapidement pour autant. Cela permet de repérer facilement ceux-ci en VR sans pour autant les enclencher par erreur. La disposition non linéaire de ceux-ci est d’ailleurs un petit plus également à ce niveau-là.

On a également deux boutons encodeurs avec validation centrale de la marque Leo Bodnar toujours.
Là encore, le simple fait d’énoncer cette marque pour les plus connaisseurs donnera un aperçu des composants utilisés pour réaliser ce hub.
La rotation est précise, bien marquée, et le clic central lui aussi simple à utiliser, même ganté !

À l’arrière, on a deux palettes en carbone de 12 cm de haut. Celles-ci sont magnétiques, ce qui vous vous en doutez, provoque un bon claquement, et un très bon ressenti.
Malgré le magnétisme, elles ne sont pas pour autant trop « dures » à déclencher. La course est relativement grande également.

Vous avez la possibilité, si vous le souhaitez, de régler l’écartement de celles-ci par rapport à l’axe du volant via deux petites vis. Cela vous donnera une marge de manœuvre d’environ 2cm. Pour notre part nous avons laissé le tout d’origine, celles-ci tombant bien sous les mains.

On voit également que l’arrière du hub n’a pas été bâclé. Petit logo sur les pièces imprimées du côté des palettes, cache écrou sur le haut, câble gainé pour les palettes, sortie de câbles de qualité sur le dessous pour une durée de vie accrue. Le rendu global du produit est donc vraiment bon.

Pour ceux qui pratiquent le SimRacing en VR, comme c’est notre cas, vous savez qu’on joue un peu à l’aveugle par moment, ne voyant physiquement pas son volant en course. La bonne connaissance de celui-ci est obligatoire pour en profiter au mieux. C’est aussi dans ces conditions que l’on peut rapidement se rendre compte de la finition d’un produit ne devant se concentrer que sur les sensations en faisant abstraction du rendu visuel. Et pour le coup après maintenant plusieurs semaines d’utilisation, on trouve ce volant vraiment très bien pensé. La disposition des boutons est très bonne. Pas trop loin pour les pouces. Pas trop proche ou trop « en ligne » que pour pouvoir confondre lorsqu’on pousse dessus. Les encodeurs sont super précis et agréables à l’utilisation.

Pour un prix de 334€ htva et auquel il faut ajouter une vingtaine d’euros de frais de port, on a là un produit original, super bien fini et de qualité. Quand on voit les prix que peuvent parfois atteindre certains volants, on dira qu’on a ici un produit qui propose un très bon compromis entre qualité et prix et qui ne vous décevra pas quoiqu’il arrive.

Dernier détail, mais qui a son importance quand on commande à l’étranger. L’Espagne dans le cas de SimRacingCoach. Je veux bien entendu parler du contact avec le vendeur. Pour notre part, nous avons eu un très bon contact ces derniers. Toujours super réactif et pro. On ne peut donc que les conseiller!

Site SimRacingCoach: https://www.simracingcoach.com/