L’histoire fait grand bruit depuis plusieurs jours et iRacing a enfin pris position officiellement…

Remontons quelques jours en arrière pour comprendre l’origine de toute cette affaire.

Scott Speed, pilote professionnel, ayant entre autres piloté pour Torro Rosso F1 quelques saisons, sans grands résultats…, pour ensuite enfin briller dans une discipline, la GRC (RallyCross), avec trois titres de champion à la clé. Titre contesté dans le milieu…mais champion tout de même ! (2015-2016-2017)

Ce dernier a grandement collaboré avec iRacing durant ces dernières années à l’élaboration du tout nouveau mode GRC RedBull RallyCross apparu il y a quelques semaines. Ceci en s’impliquant dans des sessions de tests pour améliorer la physique du véhicule, donner accès à ses voitures, son expérience, etc.
Un bon coup de pub pour ce dernier, tout comme pour iRacing qui s’adjugeait là une référence dans le milieu.

Néanmoins, Scott Speed avait déjà en « off » une réputation de mauvais perdant, provoquant volontairement des crashs à répétition comme on peut malheureusement en trouver sur beaucoup de sessions sur les simulations « grand public »… chose qui passe assez mal du côté d’un service aussi cher et à destination des « semi-amateurs », voir « professionnels » qui roulent sur iRacing.

Scott Speed sur iRacing il y a encore peu :

 

Bien que de nombreuses réclamations ont été déposées chez iRacing, ces derniers ont toujours réussi à étouffer l’affaire et ne montrer que le bon côté du pilote.

Jusqu’à il y a peu…

En effet, pas de chance pour Scott Speed, il y a quelques jours, ce dernier roule contre Jake Hewlett ,pilote émérite retransmettant en direct ses courses sur Twitch.
C’est alors qu’un simple incident de course se transforme en « essai » de vengeance de la part de Scott Speed. A priori pas plus doué pour défoncer un pilote que pour l’éviter…mais passons 😊

On vous laisse juger de l’action initiale ayant provoqué la rage du pilote:

Les ripostes de Scott Speed:

 

Vu l’ampleur qu’a pris l’histoire dans le milieu, iRacing n’a donc pas eu d’autre choix cette fois que de se séparer de son protégé en le bannissant tout simplement d’iRacing suite aux « nombreuses plaintes » reçues.

Ces derniers n’ont néanmoins pas pu s’empêcher de le remercier pour sa collaboration et, sans réellement lui chercher d’excuse, et expliquer que sans lui le GRC ne serait pas ce qu’il est sur iRacing.

Voici les commentaires de Nim Cross qui a pris cette décision, et pour une fois à du la rendre publique vu la notoriété du pilote impliqué :

“Je veux que les gens sachent qu’il est un bon garçon”

“Ce type nous a donné pratiquement une année de sa vie pour faire le rallycross. Il n’a pas reçu d’argent pour cela et pourtant il nous a offert l’accès à ses véhicules et a pris des vidéos et des contacts pour nous que nous n’aurions pas pu faire autrement. “

“Encore une fois, je ne veux pas disculper ce qu’il a fait mais aussi préciser qu’il n’y aurait pas de rallycross s’il n’y avait pas Scott.”

 

Du côté du principal intéressé, ce dernier n’a trouvé comme autre réponse qu’un trait d’humour en mettant en vente son simulateur de course personnel. A moins que… ?!

Quoi qu’il en soit, que cela soit sur iRacing ou d’autres simulations, ce type de comportement antisportif est tout simplement inadmissible et on ne peut qu’espérer qu’ils disparaissent au fil des années, que cela soit via l’intermédiaire d’action « humaine » comme ici, ou qui sait traité de manière automatisée par les serveurs…reste à juger de l’action au cas par cas ce qui n’est pas toujours évident. (Dernier exemple en date dans la vidéo de Partaille qui nous montre comment dépose réclamation dans ces cas sur iRacing)

Sinon, pour ceux qui aiment le contact, il y a l’excellent Wreckfest ! 😊